Sushis, makis & co – Repas japonais Vegan

Ce n’est pas parce qu’on aime manger japonais qu’on ne peut pas manger vegan.
Les sushis, moi,  j’en raffole ! Ce n’est pas très compliqué à réaliser de surcroit. Un peu long mais très simple.
J’ai divisé ce repas en 3 : La soupe miso, la salade de choux et les makis-sushis.
Cela faisait très longtemps que je n’en avais pas fait et, curieusement, je les ai mieux réussis qu’à l’époque où je les avais fait avec du poisson !

Repas japonais

Pour le riz

– 1 pincée  de sel
– 15gr de sucre
– 30ml de vinaigre de riz
– 150gr de riz blanc à grains ronds

Lavez à grandes eaux le riz jusqu’à ce que l’eau devienne claire.
Égouttez le riz et laissez-le reposer 25 minutes.
Dans un bol, mélanger le sucre, le vinaigre de riz et le sel jusqu’à l’obtention d’un résultat homogène. Réserver.

A l’ autocuiseur
Versez le riz , recouvrez d’eau et laissez cuire.
Quand le riz est cuit, laissez l’option « maintien au chaud » environ 10 minutes.
A la casserole
Versez le riz , recouvrez d’eau et laissez cuire à feu moyen sous couvert.
A l’ébullition, baissez le feu, remuez un peu le riz avec une cuiller en bois et. Puis, toujours à couvert, continuez la cuisson à feu doux pendant 10 minutes.
Quand le riz est cuit, laissez-le reposer 10 minutes.

Verser le riz dans un récipient à fond plat.
Mélangez le vinaigre de riz, le sucre et le sel.
A l’aide d’une cuiller en bois, séparez soigneusement les grains de riz tout en les arrosant très doucement avec le mélange précédent.
Mélangez soigneusement afin de ne pas casser les grains de riz et de ne pas rendre le riz pâteux.
Éventez le riz jusqu’à ce qu’il tiédisse mais il ne doit pas être froid.
Couvrez le riz d’un torchon humide pour éviter qu’il ne sèche.

Pour les makis

– 2 feuilles de nori
– 1 feuille de galette de riz
– 1/4 de concombre
– 1 avocat
– fromage végétal à tartiner
– Citron

Ôtez délicatement la peau de l’avocat et coupez dans le sens de la longueur de façon à obtenir des lanières de 1cm d’épaisseur environ, arrosez de jus de citron et réservez.
Faites de même pour le concombre (sans le citron).
Remplissez un bol d’eau et ajoutez-y 1cs de vinaigre de riz.
Disposez la feuille de nori bien à plat sur une natte en bambou (ou sa version silicone), dans le sens de la longueur.
Trempez légèrement vos doigts dans le bol d’eau puis étalez de manière homogène le riz sur la feuille de nori en laissant une bordure externe de 2 cm sur le côté supérieur.
Faites une ligne avec une ou plusieurs lanières d’avocat (et/ou de concombre) au centre du riz.
Saisissez l’extrémité la plus proche de la natte avec le pouce et l’index, maintenez la garniture en place avec les autres doigts puis roulez l’ensemble vers l’avant.
Tenez fermement le rouleau afin de bien sceller le sushi.
Renouvelez avec la feuille de nori restante.
L’opération sera la même pour la feuille de riz mais il faudra penser à l’humidifier avant sinon elle casse.
J’ai ajouté du fromage végétal dans certains.
Laissez au frais jusqu’à la découpe.

Pour les sushis

Les doigts humidifiés, prélevez du riz de la taille d’une grosse noisette et roulez-le entre les mains pour formez un boudin compact.
Ajoutez une lanière d’avocat et/ou de concombre sur le dessus et tartinez délicatement de fromage végétal.
Vous pouvez maintenir le tout par une fine lanière de nori.
Poursuivez jusqu’à épuisement des ingrédients.
Disposez les makis et les sushis dans un plat de service et parsemez de graines de sésame.

–> Il me restait un peu de riz, j’en ai fait des boulettes de riz avec un cœur avocat ou fourrées au fromage végétal (ça, j’adore !!) puis je les ai parsemées de graines de sésames

Pour la salade de choux

Je vous invite à lire ou relire ma précédente recette au radis blanc.
Pour 2 personnes, vous utilisez un peu moins d’1/4 d’un petit chou.

Pour la soupe miso

– tofu
– 300ml d’eau (+ pour les vermicelles)
– 1 blanc de poireau
– 2cs de miso
– Vermicelles de riz
– 1 pointe de couteau de gingembre en poudre

Faites cuire les vermicelles 5 minutes dans de l’eau bouillante.
Faites chauffer les 300ml d’eau et laissez-y se dissoudre le miso et le gingembre.
Ajoutez le poireau, les vermicelles et le tofu et laissez cuire 5 minutes sans jamais porter à ébullition.

sushis maki vegan

Ma note gourmande : c’était la première fois que je faisais une soupe miso, ce n’était pas trop mal mais j’avais mis un peu trop de vermicelles. Pour le reste, j’ai tout dévoré !!

Mots-clefs : amap, cuisine saine, cuisine bio, cuisine végétarienne, cuisine végane, cuisine durable, cuisine japonaise, avocat.

Cette entrée a été écrite par Lucile et publiée le 19 décembre 2012 à 06:00. Elle est classée dans Cuisine du monde, Féculents, Japonais, Légumes, Légumes farcis, Potages, soupes et autre Veloutés, Salades en folie, Soupes et potages et taguée , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

8 réflexions sur “Sushis, makis & co – Repas japonais Vegan

  1. ca a l’air super bon tout ca heu c’est quoi vegane ?

  2. j’adore ça aussi, tiens tu me donnes envie d’en refaire!
    bisou
    sag

  3. Le , Jenny a dit:

    c’est super appétissant ! pourquoi j’aime pas les avocats ?? snif! Il faudrais que j’essaie un joru d’en faire à base de saumon

    • Tu as réessayé récemment ? Peut-être que tu aimerais maintenant
      Les prochains que j’essaie seront sucrés !

  4. Wa ! Joli repas japonais ! 🙂

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :